s3.minecraft-infinity.com:26122


    Noires ailes, noires nouvelles.

    Share

    Guest
    Guest

    Noires ailes, noires nouvelles.

    Post by Guest on Fri 25 Oct - 21:15



    • Biographie :
    Yo'wai est une jeune femme au comportement commun, au caractère commun mais à l'histoire peu commune. Loin de tout problèmes normaux, loin de tout problèmes classique, elle était résérvée à plus grand encore. Yo'wai était une humaine comme les autres, vivant en famille avec des parent aimants et bienveillants. Elle n'avais pour ainsi dire pas de problème, un toit sur sa tête et même un petit frère à qui mettre la misère.

    Mais forcément, rien ne dura très longtemps. Yo'wai Ren'aisiru par définition l'enfant faible et aimante était vouée à être ce pourquoi elle fut née. Alors on l'enleva, ce ne furent pas des hommes qui l'enlevèrent mais ses propres parents. Curieux ? Non. Ses parents ne l'étaient pas réellement. Elle avais été élevée par deux humains. Mais elle étai la fille d'un corbeau et d'une humaine. Elle avais donc tout de l'humaine mais ses cheveux long et ses ailes noires qu'elle pouvais faire dispraître, ne pouvaient pas mentir.

    Ce fut d'ailleurs lors de l'apparition de ces ailes que ces parents l'enlevèrent de chez eux. De la ou habitaient ses vrais parents que les faux avaient tué pour en prendre la demeure. A présent ils avaient peut de leur fille adoptive, des ravages qu'elle pouvais faire. Apres tout elle n'était pas humaine ! Il en suffisait de voir ses yeux au blanc de l'oeil devenu noir avec avec l'apparition des ailes et leur couleur jaune/or aux relfets animals.

    Elle fut abandonnée en montagne à ses 12 ans. Elle n'en  voulais pas à ses parents. Non. ELle les aimer et elle comprenais. Quand elle se regardais dans la moindre surface réfléchissante, elle n'y voyais qu'un monstre. Une femme sans en être une. Elle fut receuillie par un vieil homme. Qui la traita comme on traita un monstre. Il ne la viola pas. Mais il avais comme magie monstrueuse aussi, de pouvoir cisailler la peau de ceux qu'il touchait peu importe la distance. Elle accepta ce sort en échange de bouchée de pain.

    C'est a ce moment qu'elle commenca à hair les utilisateur de magie. Il n'en faisait que le mal ! Toujours et encore ! Elle non. Elle ne l'utiliserais pas. Ou alors pour aider uniquement. Elle voulais apprendre à se battre comme les vrais humains qu'elle se sentait être. Elle se basa alors sur l'art du sabre japonais. tant est si bien qu'elle réussissait à couper les chair humaine avec un sabre en bois.

    Elle s’entraînait nuits et jours sous les conseils du vieil homme qui la lacérait à chaque erreur. Malgré tout, elle l'aimais bien. Le vieil homme, malgré sa servitude et sa souffrance physique, il l'avais recueillie, la nourrissait, lui donnais un toit et lui apprenais à se battre. Cependant un jour elle partit de cette fameuse montage. Ce fut lui qui la laissa partir. Le Maître semblais comme disposé à la laisser disparaître, elle ne sut jamais pourquoi. Parfois cependant, quand le vieil homme toujours sur sa haute montagne voulais la revoir. Le bras de Y'owai se lacérait de lui-même sous le pouvoir encore actif du Maître. Lentement, comme par un couteau invisible. Et des cet instant. La femme Corbeaux prenais son envol vers les montagnes.

    Quand elle en redescendit enfin, ce fut pour en être rejeté du monde qu'elle avais connu et aimé quelque années plus tôt. Elle fut d'abord violentée pour ses apparats de femme plus qu’envoûtant avec sa poitrine volumineuse et son corps fin et gracieux, puis elle fut carrément lynchée. Les gens voyais très mal le fait qu'elle soit à demi corbeaux. Pour eux ceci signifiait la mort et la désolation. Alors qu'elle n'était que fragile et aimante. Elle s'en forgea un morceau de caractère endurcie, habituée à vivre loin des hommes sans pour autant vivre indépendamment. Elle prit alors gout aux poisons qui savaient mieux dissuader les hommes que bien des poignards.

    Un jour un homme eu le malheur de tombé sur elle dans un instant ou elle craqué, mais pour une fois elle ne pleurais pas, elle était animée d'un éclat bestial qui réclamait vengeance d'un autre lynchage. Elle eu si vite dégainé son sabre en bois que l'homme les entrailles au sol, la regarda dans les yeux quelque secondes avant d'en ressentir la douleur. Bizarrement Yo'wai n'en découvrit que jubilation et satisfaction ce qui la conforta dans sa peur d'elle-même, qu'elle était un monstre. Alors depuis.. Elle évite de se battre. Elle ne se pas qu'au bout de bois, pour ne pas tuer trop vite son adversaire. Car tuer pour elle, est une chose inacceptable.. Elle avais en réalité toujours peur de revoir ces deux yeux vides et accusateur qu'eut cet homme à son dernier souffle.

    • Biographie :
    Yo'wai est une jeune femme au comportement commun, au caractère commun mais à l'histoire peu commune. Loin de tout problèmes normaux, loin de tout problèmes classique, elle était résérvée à plus grand encore. Yo'wai était une humaine comme les autres, vivant en famille avec des parent aimants et bienveillants. Elle n'avais pour ainsi dire pas de problème, un toit sur sa tête et même un petit frère à qui mettre la misère.

    Mais forcément, rien ne dura très longtemps. Yo'wai Ren'aisiru par définition l'enfant faible et aimante était vouée à être ce pourquoi elle fut née. Alors on l'enleva, ce ne furent pas des hommes qui l'enlevèrent mais ses propres parents. Curieux ? Non. Ses parents ne l'étaient pas réellement. Elle avais été élevée par deux humains. Mais elle étai la fille d'un corbeau et d'une humaine. Elle avais donc tout de l'humaine mais ses cheveux long et ses ailes noires qu'elle pouvais faire dispraître, ne pouvaient pas mentir.

    Ce fut d'ailleurs lors de l'apparition de ces ailes que ces parents l'enlevèrent de chez eux. De la ou habitaient ses vrais parents que les faux avaient tué pour en prendre la demeure. A présent ils avaient peut de leur fille adoptive, des ravages qu'elle pouvais faire. Apres tout elle n'était pas humaine ! Il en suffisait de voir ses yeux au blanc de l'oeil devenu noir avec avec l'apparition des ailes et leur couleur jaune/or aux relfets animals.

    Elle fut abandonnée en montagne à ses 12 ans. Elle n'en  voulais pas à ses parents. Non. ELle les aimer et elle comprenais. Quand elle se regardais dans la moindre surface réfléchissante, elle n'y voyais qu'un monstre. Une femme sans en être une. Elle fut receuillie par un vieil homme. Qui la traita comme on traita un monstre. Il ne la viola pas. Mais il avais comme magie monstrueuse aussi, de pouvoir cisailler la peau de ceux qu'il touchait peu importe la distance. Elle accepta ce sort en échange de bouchée de pain.

    C'est a ce moment qu'elle commenca à hair les utilisateur de magie. Il n'en faisait que le mal ! Toujours et encore ! Elle non. Elle ne l'utiliserais pas. Ou alors pour aider uniquement. Elle voulais apprendre à se battre comme les vrais humains qu'elle se sentait être. Elle se basa alors sur l'art du sabre japonais. tant est si bien qu'elle réussissait à couper les chair humaine avec un sabre en bois.

    Elle s’entraînait nuits et jours sous les conseils du vieil homme qui la lacérait à chaque erreur. Malgré tout, elle l'aimais bien. Le vieil homme, malgré sa servitude et sa souffrance physique, il l'avais recueillie, la nourrissait, lui donnais un toit et lui apprenais à se battre. Cependant un jour elle partit de cette fameuse montage. Ce fut lui qui la laissa partir. Le Maître semblais comme disposé à la laisser disparaître, elle ne sut jamais pourquoi. Parfois cependant, quand le vieil homme toujours sur sa haute montagne voulais la revoir. Le bras de Y'owai se lacérait de lui-même sous le pouvoir encore actif du Maître. Lentement, comme par un couteau invisible. Et des cet instant. La femme Corbeaux prenais son envol vers les montagnes.

    Quand elle en redescendit enfin, ce fut pour en être rejeté du monde qu'elle avais connu et aimé quelque années plus tôt. Elle fut d'abord violentée pour ses apparats de femme plus qu’envoûtant avec sa poitrine volumineuse et son corps fin et gracieux, puis elle fut carrément lynchée. Les gens voyais très mal le fait qu'elle soit à demi corbeaux. Pour eux ceci signifiait la mort et la désolation. Alors qu'elle n'était que fragile et aimante. Elle s'en forgea un morceau de caractère endurcie, habituée à vivre loin des hommes sans pour autant vivre indépendamment. Elle prit alors gout aux poisons qui savaient mieux dissuader les hommes que bien des poignards.

    Un jour un homme eu le malheur de tombé sur elle dans un instant ou elle craqué, mais pour une fois elle ne pleurais pas, elle était animée d'un éclat bestial qui réclamait vengeance d'un autre lynchage. Elle eu si vite dégainé son sabre en bois que l'homme les entrailles au sol, la regarda dans les yeux quelque secondes avant d'en ressentir la douleur. Bizarrement Yo'wai n'en découvrit que jubilation et satisfaction ce qui la conforta dans sa peur d'elle-même, qu'elle était un monstre. Alors depuis.. Elle évite de se battre. Elle ne se pas qu'au bout de bois, pour ne pas tuer trop vite son adversaire. Car tuer pour elle, est une chose inacceptable.. Elle avais en réalité toujours peur de revoir ces deux yeux vides et accusateur qu'eut cet homme à son dernier souffle.
    Yo'wai est une jeune femme au comportement commun, au caractère commun mais à l'histoire peu commune. Loin de tout problèmes normaux, loin de tout problèmes classique, elle était résérvée à plus grand encore. Yo'wai était une humaine comme les autres, vivant en famille avec des parent aimants et bienveillants. Elle n'avais pour ainsi dire pas de problème, un toit sur sa tête et même un petit frère à qui mettre la misère.

    Mais forcément, rien ne dura très longtemps. Yo'wai Ren'aisiru par définition l'enfant faible et aimante était vouée à être ce pourquoi elle fut née. Alors on l'enleva, ce ne furent pas des hommes qui l'enlevèrent mais ses propres parents. Curieux ? Non. Ses parents ne l'étaient pas réellement. Elle avais été élevée par deux humains. Mais elle étai la fille d'un corbeau et d'une humaine. Elle avais donc tout de l'humaine mais ses cheveux long et ses ailes noires qu'elle pouvais faire dispraître, ne pouvaient pas mentir.

    Ce fut d'ailleurs lors de l'apparition de ces ailes que ces parents l'enlevèrent de chez eux. De la ou habitaient ses vrais parents que les faux avaient tué pour en prendre la demeure. A présent ils avaient peut de leur fille adoptive, des ravages qu'elle pouvais faire. Apres tout elle n'était pas humaine ! Il en suffisait de voir ses yeux au blanc de l'oeil devenu noir avec avec l'apparition des ailes et leur couleur jaune/or aux relfets animals.

    Elle fut abandonnée en montagne à ses 12 ans. Elle n'en  voulais pas à ses parents. Non. ELle les aimer et elle comprenais. Quand elle se regardais dans la moindre surface réfléchissante, elle n'y voyais qu'un monstre. Une femme sans en être une. Elle fut receuillie par un vieil homme. Qui la traita comme on traita un monstre. Il ne la viola pas. Mais il avais comme magie monstrueuse aussi, de pouvoir cisailler la peau de ceux qu'il touchait peu importe la distance. Elle accepta ce sort en échange de bouchée de pain.

    C'est a ce moment qu'elle commenca à hair les utilisateur de magie. Il n'en faisait que le mal ! Toujours et encore ! Elle non. Elle ne l'utiliserais pas. Ou alors pour aider uniquement. Elle voulais apprendre à se battre comme les vrais humains qu'elle se sentait être. Elle se basa alors sur l'art du sabre japonais. tant est si bien qu'elle réussissait à couper les chair humaine avec un sabre en bois.

    Elle s’entraînait nuits et jours sous les conseils du vieil homme qui la lacérait à chaque erreur. Malgré tout, elle l'aimais bien. Le vieil homme, malgré sa servitude et sa souffrance physique, il l'avais recueillie, la nourrissait, lui donnais un toit et lui apprenais à se battre. Cependant un jour elle partit de cette fameuse montage. Ce fut lui qui la laissa partir. Le Maître semblais comme disposé à la laisser disparaître, elle ne sut jamais pourquoi. Parfois cependant, quand le vieil homme toujours sur sa haute montagne voulais la revoir. Le bras de Y'owai se lacérait de lui-même sous le pouvoir encore actif du Maître. Lentement, comme par un couteau invisible. Et des cet instant. La femme Corbeaux prenais son envol vers les montagnes.

    Quand elle en redescendit enfin, ce fut pour en être rejeté du monde qu'elle avais connu et aimé quelque années plus tôt. Elle fut d'abord violentée pour ses apparats de femme plus qu’envoûtant avec sa poitrine volumineuse et son corps fin et gracieux, puis elle fut carrément lynchée. Les gens voyais très mal le fait qu'elle soit à demi corbeaux. Pour eux ceci signifiait la mort et la désolation. Alors qu'elle n'était que fragile et aimante. Elle s'en forgea un morceau de caractère endurcie, habituée à vivre loin des hommes sans pour autant vivre indépendamment. Elle prit alors gout aux poisons qui savaient mieux dissuader les hommes que bien des poignards.

    Un jour un homme eu le malheur de tombé sur elle dans un instant ou elle craqué, mais pour une fois elle ne pleurais pas, elle était animée d'un éclat bestial qui réclamait vengeance d'un autre lynchage. Elle eu si vite dégainé son sabre en bois que l'homme les entrailles au sol, la regarda dans les yeux quelque secondes avant d'en ressentir la douleur. Bizarrement Yo'wai n'en découvrit que jubilation et satisfaction ce qui la conforta dans sa peur d'elle-même, qu'elle était un monstre. Alors depuis.. Elle évite de se battre. Elle ne se pas qu'au bout de bois, pour ne pas tuer trop vite son adversaire. Car tuer pour elle, est une chose inacceptable.. Elle avais en réalité toujours peur de revoir ces deux yeux vides et accusateur qu'eut cet homme à son dernier souffle.

    Pour le serveur : Pourvue d'aile lui permettant de voler, elle a tendance à beaucoup voyager, elle chasse de préférence les démon, c'est d'ailleurs l'une des raisons qui la poussèrent vers les contrés des villes Necropolis, Rapture, Cloudsdale. Elle y avais entendu parlé de monstres de toute sorte et avais décidé d'y faire escale, et pourquoi, soyons fou de s'y installer ! Peut-être les gens de ce pays cesserait-il de voir en elle l'envoyé de la mort. Elle aimais son sang de corbeau, mais la citation "noires ailes, noires nouvelles" ne lui facilitait pas la tâche, bien au contraire....
    Mais enfin, ici, elle serait surement mieux acceptée. Comme par son frère, Senjiro, le vampire. D'ailleurs pourquoi pas vivre chez il paraissait qu'il y avais élus domicile à Rapture.

    C'est ce qu'elle fit, elle s'installa à Rapture dans le dome de son frère, mais en bon "piaf" elle se percha en hauteur au dessus de la demeure de Senjiro. Maintenant elle vis sa vie paisible essayant d'être le plus sociable possible.

    ( Pour tout ce qui est question physique, mental, relationship il faut aller sur l'article présentation )

    Ici une photo de Yo'wai, avec ses ailes.

      Current date/time is Thu 26 Apr - 8:23